Trésorerie d’entreprise : 5 points pour mieux comprendre ce sujet

Tout entrepreneur est sollicité à en savoir plus sur la trésorerie d’entreprise et à bien la gérer. Les grandes entreprises recrutent des responsables financiers pour gérer la trésorerie, mais les auto-entrepreneurs et les dirigeants de TPE/PME doivent en général s’y atteler eux-mêmes. Que faut-il savoir ? Voici 5 points essentiels pour mieux comprendre ce sujet.

1-   Définition

Avant d’investir dans des solutions dédiées ou de faire appel à une entreprise spécialisée dans la gestion de trésorerie, il faut bien comprendre de quoi il s’agit réellement.

La trésorerie d’entreprise désigne l’ensemble des finances disponibles à un instant T. Ces sommes d’argent comprennent à la fois l’argent liquide disponible en caisses et l’argent disponible dans les comptes bancaires de l’entreprise. L’ensemble constitue les liquidités qui se destinent à couvrir dépenses de l’entreprise, qu’il s’agisse d’investissements ou de dépenses imprévues.

En fonction des entrées et sorties d’argent, le solde de trésorerie peut être excédentaires (les revenus sont supérieurs aux dépenses) ou déficitaire (les dépenses sont supérieures aux revenus)

Les soldes bancaires incluent les charges, les revenus à venir, les dépenses, etc. Ils ne représentent donc pas la réelle situation financière de l’entreprise.

2-   Les enjeux

Bien gérer la trésorerie d’entreprise permet d’en anticiper la situation financière, notamment les éventuels risques financiers. De cette manière, l’entreprise dispose des liquidités nécessaires pour assumer ses charges tout en restant dynamique.

Beaucoup de créateurs de TPE/PME se concentrent essentiellement sur le développement de leur activité. Ils limitent la « gestion » de trésorerie au seul suivi des relevés bancaires. Cependant, même si l’entreprise est rentable à un moment donné, elle n’est pas à l’abri des problèmes financiers pour autant.

Il est donc recommandé de suivre la trésorerie de manière régulière pour anticiper les évolutions futures. Le suivi des indicateurs de rentabilité est alors primordial. Avec une vision globale réelle sur la trésorerie d’entreprise, le dirigeant dispose d’un outil de pilotage efficace en fonction de l’évolution de la conjoncture.

3-   Le tableau de trésorerie

La gestion de la trésorerie d’entreprise implique le calcul des dépenses et des liquidités en cours et à venir. La bonne santé financière de l’entreprise repose donc sur l’évaluation de toutes les sorties et les rentrées d’argent sur une période donnée, notamment sur l’année.

Dans cette perspective, le tableau de trésorerie offre une vision anticipée des mouvements au niveau des comptes au fil des mois. À travers les flux d’argent de l’entreprise, les dirigeants savent en temps réel si la trésorerie est déficitaire ou excédentaire. Ils pourront adapter leur stratégie de développement en fonction des prévisions accessibles via ce tableau de trésorerie.

4-   Les logiciels de gestion de trésorerie

Il existe des logiciels spécialisés conçus pour faciliter la gestion de trésorerie d’entreprise, surtout pour les TPE/PME. Entrepreneurs, consultants, experts-comptables et de nombreux autres professionnels reprennent le contrôle de leur trésorerie grâce à ces outils.

Plusieurs atouts sont à exiger de telles solutions :

  • Gain de temps
  • Prévision et anticipation
  • Estimation des charges
  • Suivi automatisé des indicateurs pertinents
  • Etc.

Quel que soit le logiciel de trésorerie de votre choix, misez sur la puissance, l’intuitivité et la simplicité d’utilisation.

5-   Les outils de suivi de la trésorerie d’entreprise

En plus du tableau de trésorerie mentionné plus haut, d’autres outils sont à la disposition des dirigeants pour suivre et gérer la trésorerie d’entreprise. Citons la comptabilité même si ce n’en est pas vraiment un. La comptabilité de l’entreprise est, en effet, indispensable pour mesurer les flux financiers relatifs à l’activité de l’entreprise.

Concernant les outils de suivi proprement dits, il en existe plusieurs :

  • Le budget prévisionnel
  • Le tableau de financement
  • Le plan de financement
  • Le plan de trésorerie

Related posts

5 raisons de se faire accompagner par une agence e-commerce pour son site internet

L’importance de garder un bureau propre avec des produits adaptés

Tout savoir sur la norme Atex