Comment rédiger une lettre pour expliquer son handicap efficacement

Dans le cadre d’une démarche de recherche d’emploi, de demande d’aménagement de poste ou de demande d’aide auprès des organismes compétents, il peut être nécessaire de rédiger une lettre pour expliquer son handicap. Cette lettre doit permettre de présenter de manière claire et concise la situation du travailleur handicapé, ainsi que les besoins spécifiques liés à son quotidien et à son activité professionnelle en termes d’adaptation et d’accompagnement.

Les informations essentielles à mentionner dans votre lettre

Pour être efficace, la lettre pour expliquer son handicap doit contenir plusieurs éléments indispensables :

  • Les coordonnées complètes de l’expéditeur (nom, prénom, adresse postale, téléphone, email) et du destinataire (organisme, entreprise, service des ressources humaines, etc.).
  • La date et éventuellement le lieu de rédaction de la lettre.
  • L’objet de la lettre : préciser clairement le but de la correspondance, par exemple « demande d’aménagement de poste » ou « recherche d’emploi adapté aux personnes handicapées ».
  • Le type de handicap concerné : il est important de désigner le handicap dont vous souffrez, qu’il s’agisse d’un handicap physique, sensoriel, mental ou psychique.
  • La nature et la gravité du handicap : décrire les principales difficultés rencontrées au quotidien et dans le cadre professionnel, ainsi que l’impact sur votre autonomie.
  • Les besoins et aménagements nécessaires pour faciliter votre vie quotidienne et professionnelle : matériel, accompagnement, organisation, etc.

Exemple de lettre pour expliquer son handicap

Voici un exemple de lettre pouvant servir de modèle :

[Vos coordonnées complètes]
[Coordonnées du destinataire]
Lieu et date

Objet : demande d’aménagement de poste liée à mon handicap

Madame, Monsieur,

Je vous adresse ce courrier afin de vous informer de ma situation de travailleur handicapé et de solliciter des aménagements pour mon poste dans votre entreprise.

Souffrant d’un handicap psychique depuis plusieurs années (préciser la maladie ou le trouble concerné), mes capacités cognitives et émotionnelles sont parfois affectées. Mon handicap se traduit notamment par une hypersensibilité aux stimuli extérieurs et une difficulté à gérer le stress, générant une fatigue importante et des troubles du sommeil.

Afin d’être en mesure d’exercer mon activité professionnelle de manière optimale et de préserver ma qualité de vie, j’ai besoin des aménagements suivants :
– Un bureau individuel ou partagé avec un nombre limité de collègues
– Une signalétique adaptée pour signaler ma présence en cas de besoin de calme
– La possibilité d’aménager mes horaires de travail et de réduire mon temps de présence sur site
– Un soutien psychologique par un professionnel extérieur

J’espère que vous prendrez en considération ma demande et je reste à votre disposition pour échanger sur les modalités de mise en place de ces aménagements. En vous remerciant pour l’attention portée à ma situation, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

[Votre signature]

Les organismes compétents pour accompagner les travailleurs handicapés

Plusieurs structures peuvent venir en aide aux personnes souffrant d’un handicap dans leurs démarches administratives et professionnelles :

  • Le secrétariat de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (cotorep).
  • La Maison Départementale des Personnes Handicapées (mdph), qui a pour mission d’accueillir, informer et orienter les adultes et enfants en situation de handicap.
  • La mairie de votre domicile, qui peut vous fournir des renseignements sur les différentes aides disponibles et les procédures à suivre (prestation de compensation du handicap, allocation adulte handicapé, etc.).
  • Les associations locales ou nationales spécialisées dans l’accompagnement et l’insertion professionnelle des travailleurs handicapés.
  • Les organismes de formation spécifiques comme l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées) ou le FIPHFP (Fonds pour l’insertion des personnes handicapées dans la fonction publique).

Faire valoir vos droits en cas de désaccord ou de refus

Si malgré votre lettre explicative, l’organisme ou l’entreprise sollicitée ne répond pas favorablement à votre demande d’aménagement, il est possible d’envisager un recours gracieux. Cette démarche consiste à adresser une nouvelle lettre au destinataire, en lui demandant de reconsidérer sa décision et en apportant des éléments complémentaires pour appuyer votre demande.

Cette étape n’est toutefois pas obligatoire et vous pouvez également choisir de saisir directement la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (cotorep) ou le tribunal administratif compétent pour contester la décision refusant les aménagements nécessaires à votre situation.

En résumé :

Rédiger une lettre pour expliquer son handicap est une étape importante pour obtenir un aménagement du travail ou une aide spécifique. Il est essentiel de soigner cette lettre, en y indiquant clairement le type de handicap, les difficultés rencontrées et les besoins précis en termes d’adaptation et d’accompagnement. N’hésitez pas à solliciter l’aide des organismes spécialisés pour vous accompagner dans vos démarches administratives et professionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour en haut