La discrimination des personnes handicapées : un enjeu de société

La discrimination handicap est un phénomène qui touche une partie importante de la population française. Selon l’INSEE, environ 12 millions de personnes sont concernées par le handicap, que ce soit au niveau du travail, de l’éducation ou encore de l’accès aux soins et à la vie sociale.

Comprendre les différentes formes de handicaps pour lutter contre les discriminations

Pour mieux lutter contre la discrimination des personnes handicapées, il est crucial de prendre en compte les divers aspects qu’elle englobe. Ceux-ci peuvent être classés en plusieurs catégories :

  • déficiences cognitives : elles se traduisent par des difficultés d’adaptation en matière de communication, d’apprentissage et de comportement.
  • déficiences physiques : elles concernent principalement les troubles moteurs et de mobilité.
  • déficiences sensorielles : elles sont liées aux problèmes de vision, d’audition ou encore de sensibilité tactile.
  • déficiences psychiques : elles touchent notamment les personnes atteintes de troubles du spectre autistique et celles souffrant de déficience intellectuelle.

Handicap et santé

Le lien entre santé et handicap est souvent évoqué, et pour cause : nombre de personnes handicapées rencontrent des problèmes de santé qui peuvent être aggravés par la discrimination. Celle-ci se manifeste principalement à travers le manque d’accès aux soins et aux traitements, souvent dû à une prise en charge insuffisante ou inadaptée.

La discrimination handicap : où s’exprime-t-elle ?

La discrimination des personnes handicapées n’est pas limitée à un seul domaine; elle peut intervenir dans de nombreux aspects de la vie quotidienne. Parmi les principales situations où ces discriminations sont rencontrées, on peut citer :

  • l’éducation : les enfants en situation de handicap sont souvent isolés et ne bénéficient pas des mêmes chances que leurs camarades non-handicapés pour réussir leur parcours scolaire.
  • le travail : bien que des progrès aient été réalisés en matière de recrutement, il reste encore beaucoup à faire pour garantir une égalité professionnelle pour tous.
  • la vie sociale : les lieux publics, culturels et sportifs sont loin d’être systématiquement accessibles aux personnes handicapées, ce qui les prive alors d’une grande partie de la vie sociale et culturelle.
  • les transports : l’accès aux transports en commun demeure compliqué pour certaines personnes en situation de handicap, en raison notamment de la conception des infrastructures (rampes trop abruptes, absence d’ascenseurs…).
  Comprendre et mieux accompagner les personnes handicapées mentales

L’emploi et la formation des personnes handicapées

Le taux d’emploi des personnes en situation de handicap demeure nettement inférieur à celui de la population générale. La discrimination se manifeste notamment au niveau du recrutement, avec des entreprises qui peuvent être réticentes à embaucher ces personnes, ou encore dans les parcours professionnels.

Quant à la formation, plusieurs organismes permettent toutefois aux personnes en situation de handicap de se former et d’améliorer leurs compétences, mais la tâche demeure complexe face aux préjugés et aux manques de moyens financiers et humains dans certains établissements.

La loi pour lutter contre la discrimination handicap

Afin de favoriser l’égalité entre tous, des lois ont été mises en place pour lutter contre la discrimination liée au handicap. Parmi elles :

  1. loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées : elle met en avant une série de dispositions visant à améliorer l’accès à l’éducation, à l’emploi, aux soins ainsi qu’à la vie sociale pour les personnes en situation de handicap.
  2. décret n° 2006-456 du 12 avril 2006 relatif à l’emploi des travailleurs handicapés dans la fonction publique : ce décret fixe le quota de personnes handicapées employées dans chaque administration (6%).
  3. loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel : elle renforce notamment les mesures en faveur de la formation professionnelle pour les publics fragiles, dont les personnes handicapées font partie.

Mieux signaler et sanctionner les discriminations liées au handicap

En dépit des dispositions légales, les discriminations persistantes demeurent un frein important à l’épanouissement des personnes handicapées. Il est donc primordial de mieux les identifier, les signaler et les sanctionner pour permettre une véritable égalité entre tous.

  • Pour signaler une discrimination, les victimes disposent de plusieurs moyens : elles peuvent contacter les associations d’aide aux personnes handicapées, faire appel à la Défenseure des droits ou encore porter plainte auprès du procureur de la République.
  • Les sanctions prévues par la loi sont variées et dépendent de la gravité de la discrimination (amende, prison…).
  Les différentes aides pour accompagner les personnes handicapées au quotidien

Le combat contre la discrimination handicap est loin d’être terminé, malgré les avancées législatives. Une prise de conscience collective ainsi qu’une mobilisation continue sont nécessaires pour que ces situations ne soient plus qu’un mauvais souvenir.

Retour en haut