Les avantages et inconvénients de la reconnaissance en tant que travailleur handicapé

La demande de reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) peut être une étape cruciale pour les personnes atteintes de handicaps. Cette reconnaissance permet d’accéder à des droits spécifiques, afin d’accompagner les travailleurs concernés dans leur parcours professionnel. Pour autant, cette démarche comporte également certaines contraintes. Cet article vise donc à détailler les avantages et inconvénients liés à la reconnaissance en tant que travailleur handicapé.

Avantages de la reconnaissance en tant que travailleur handicapé

Divers bénéfices sont associés à la demande de RQTH :

  1. L’accès à des dispositifs d’accompagnement

L’un des objectifs de la RQTH est d’aider les travailleurs handicapés dans l’aménagement de leur poste et leur vie professionnelle. Ainsi, obtenir cette reconnaissance permet de bénéficier d’une prise en charge des aménagements matériels et financiers du poste de travail, voire même de conseils sur l’orientation ou le reclassement professionnel.

  1. La protection contre les discriminations au travail

Les travailleurs reconnus handicapés disposent d’une protection légale contre toute forme de discrimination liée à leur handicap ou leur problématique santé. De plus, en cas de licenciement économique, ces derniers bénéficient d’une priorité de reclassement.

  1. La mise en place d’horaires aménagés et d’une réduction de la durée du travail

Dans certaines situations, en fonction des besoins spécifiques liés au handicap, les salariés peuvent bénéficier de conditions flexibles concernant leur temps de travail. L’employeur sera alors contraint de prendre en compte cette mesure dans la gestion du poste occupé.

  1. Prise en compte pour le quota d’emploi de personnes handicapées

En France, les entreprises privées de plus de 20 salariés sont tenues d’employer au moins 6 % de travailleurs handicapés sur l’ensemble de leurs effectifs. En intégrant une entreprise qui a atteint ce quota, un travailleur reconnu handicapé peut ainsi bénéficier d’un poste déjà adapté à ses besoins.

  Dossier travailleur handicapé : comprendre et optimiser son processus

Inconvénients de la reconnaissance en tant que travailleur handicapé

Malgré ces nombreux avantages, la demande de RQTH comporte également quelques inconvénients :

  1. Les démarches administratives complexes

Pour obtenir une reconnaissance en qualité de travailleur handicapé, il est nécessaire de s’adresser à la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) de son lieu de résidence. Les demandeurs doivent fournir divers documents (certificats médicaux, justificatifs d’identité…) et remplir un formulaire Cerfa. Il faut également noter qu’un délai minimum de quatre mois doit être respecté entre la demande initiale et l’obtention de cette reconnaissance.

  1. Le renouvellement régulier de la demande

La RQTH est accordée pour une durée déterminée, généralement comprise entre un et dix ans. Les travailleurs handicapés doivent donc renouveler régulièrement leur dossier auprès de la MDPH afin de conserver leurs droits spécifiques. Cette démarche peut s’avérer fastidieuse en raison des pièces justificatives à fournir et du temps nécessaire pour obtenir un nouveau certificat médical.

  1. La stigmatisation liée au statut de travailleur handicapé

Bien que les mesures mises en place pour accompagner les travailleurs reconnus handicapés visent à favoriser leur intégration professionnelle, certains salariés peuvent toutefois ressentir une certaine réticence de la part de leurs collègues ou de leur employeur. Malheureusement, il arrive que le statut de travailleur handicapé soit perçu comme un frein dans la progression de carrière.

Les modalités pour constituer son dossier RQTH

Pour bénéficier des avantages qu’offre la qualité de travailleur handicapé, il convient tout d’abord de suivre quelques étapes essentielles :

  • Rassembler les documents nécessaires (certificats médicaux, photocopie d’une pièce d’identité, etc.).
  • Compléter le formulaire Cerfa n°15692*01 (disponible auprès de la MDPH).
  • Joindre les pièces justificatives demandées par la MDPH et déposer l’ensemble des documents au guichet de l’organisme ou les envoyer par courrier recommandé avec accusé réception.
  Le processus de recrutement des membres du Conseil d'État

Il est également possible d’effectuer cette demande en ligne via la plateforme “Primo”. Toutefois, cette option n’est disponible que dans certaines régions et ne dispense pas du recueil des attestations médicales nécessaires.

La prise en compte du handicap dans l’entreprise

Au-delà des avantages et inconvénients pour le travailleur, une démarche active de la part de l’employeur est indispensable afin de garantir une intégration réussie des salariés reconnus handicapés. Il importe donc de mettre en œuvre des stratégies adaptées pour faciliter leur parcours professionnel, telle que :

  • La formation des managers et collaborateurs sur le handicap.
  • L’aménagement des postes de travail en fonction des besoins spécifiques.
  • Le développement d’un réseau interne de soutien et d’échange.
  • La mise en place de partenariats avec des organismes spécialisés (Cap emploi, AGEFIPH, SAMETH…).
Retour en haut