Le recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique en 2024

La fonction publique, désireuse de contribuer à l’inclusion sociale et professionnelle des travailleurs handicapés, s’est engagée à améliorer leurs conditions d’accès aux emplois publics. En cette année 2024, les modalités de recrutement des travailleurs en situation de handicap ont considérablement évolué pour favoriser leur insertion et leur réussite au sein des administrations publiques. Cet article mettra en lumière les différentes étapes et démarches relatives au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique.

Les principaux dispositifs de recrutement des travailleurs handicapés

Plusieurs dispositifs sont mis en place afin de faciliter le recrutement et l’intégration des travailleurs handicapés au sein de la fonction publique. Ils répondent à des objectifs spécifiques et sont adaptés selon les besoins et contraintes des candidats, ainsi que des employeurs publics.

  • Le recrutement direct sans concours : Il permet aux travailleurs reconnus handicapés de postuler à des emplois vacants dans la catégorie C, correspondant à des postes d’exécution et de soutien administratif ou technique.
  • Le recrutement sur contrat réservé : Les travailleurs handicapés peuvent accéder aux emplois des catégories A, B et C par le biais de contrats nominatifs d’une durée de 1 à 3 ans, renouvelables une fois pour un maximum de 6 ans.
  • Le recrutement par voie de concours : Les travailleurs reconnus handicapés peuvent se présenter aux concours externes, internes ou réservés organisés par les administrations publiques pour pourvoir des emplois des catégories A, B et C.

Les conditions d’éligibilité pour bénéficier de ces dispositifs

Pour être éligible à ces dispositifs, le candidat doit remplir certaines conditions :

  • Être reconnu travailleur handicapé auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de son département de résidence, détenant une reconnaissance administrative attestant de sa situation de handicap;
  • Remplir les conditions d’aptitude physique exigées pour l’exercice de la fonction postulée;
  • Répondre aux autres critères de sélection propres à chaque mode de recrutement, comme par exemple : diplôme requis, expérience professionnelle antérieure, note de réussite au concours, etc.
  Les animateurs de séminaires en Vendée : Un atout pour votre événement d'entreprise

Démarche pour obtenir la Reconnaissance de la Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH)

Pour être reconnu travailleur handicapé, il convient d’effectuer une demande auprès de la MDPH. Le dossier de demande de RQTH est disponible sur le site internet de la MDPH.

Aménagement des épreuves des concours pour les travailleurs handicapés

Afin de garantir l’égalité des chances entre les candidats, les travailleurs en situation de handicap bénéficient d’aménagements spécifiques lors des épreuves des concours. Ces aménagements sont prévus pour compenser les conséquences dues au handicap, sans pour autant diminuer le niveau d’exigence des épreuves. Ils peuvent se traduire par :

  • L’attribution de temps supplémentaire;
  • La mise à disposition d’un matériel adapté (informatique, électronique…);
  • Le recours à un assistant ou à une tierce personne;
  • La transposition en braille ou audio des documents écrits;
  • La formulation différenciée des questions ou des consignes.

Pour solliciter ces aménagements, le candidat doit en faire la demande auprès de l’autorité organisatrice du concours et fournir un certificat médical détaillé, datant de moins de six mois, attestant de sa situation de handicap.

La prise en compte du handicap dans l’environnement professionnel

Afin d’assurer la réussite professionnelle des travailleurs handicapés, les administrations publiques mettent en place diverses mesures d’accompagnement dans leur environnement de travail :

  • Des formations spécifiques visant à adapter leurs compétences professionnelles aux besoins de leur poste ;
  • Un aménagement du poste de travail selon les recommandations de la MDPH, qui peut comprendre la mise à disposition d’équipements adaptés, l’adaptation des horaires, la réduction de la charge de travail, etc;
  • Un accompagnement par un référent handicap chargé de faciliter leur intégration et de suivre leur évolution professionnelle.
  Comprendre les différents types d'handicap invisible

Le maintien dans l’emploi des travailleurs handicapés

En cas de difficultés rencontrées par un travailleur handicapé en poste, et si une solution d’aménagement ou de formation ne peut être trouvée, la procédure de reclassement pour inaptitude physique est possible. Cette démarche permet d’examiner les possibilités de mutation, de détachement ou de mise en disponibilité du travailleur handicapé vers un nouveau poste compatible avec son état de santé et ses compétences professionnelles.

Au-delà des dispositifs spécifiques mentionnés dans cet article, le recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique obéit aux mêmes règles que pour les autres candidats, garantissant ainsi l’égalité des chances pour tous.

Retour en haut