5 conseils pour une entreprise plus verte

La responsabilité environnementale des entreprises n’est plus une option. A cet effet, les managers doivent migrer vers des modes de gestion respectueux de l’environnement, et surtout bâtis autour d’une meilleure gestion de la problématique des déchets : c’est le concept de l’entreprise green. Au fond, ce sont de petits gestes à mettre en œuvre et de petits équipements à avoir, pour réduire sensiblement l’empreinte écologique de l’entreprise. Découvrez 5 astuces pour une entreprise verte !

Premier conseil : l’entreprise green, c’est une bonne gestion des objets encombrants

La gestion du stockage d’objets est un aspect important à considérer pour les entreprises qui se veulent vertes. Il n’est pas rare de constater qu’elles jettent des objets pour les racheter encore plus tard, alors qu’il aurait simplement suffi de recourir par exemple à une solution de stockage professionnel tel que le box de stockage innovant pour entreprise green de Stockoss. Cette solution de stockage s’est en effet révélée comme un bon levier permettant de réduire les déchets et le gaspillage en entreprise.

C’est aussi un bon moyen de réaliser d’importantes économies sur le moyen et le long terme. En prenant ces mesures dès maintenant, et en veillant à ce que chaque collaborateur soit impliqué dans la politique de conservation des objets encombrants ou des objets actuellement inutilisés, ce sont de grandes économies que vous faites à l’entreprise et à la planète.

Deuxième conseil : une entreprise green n’imprime que ce qui est essentiel

Il est important que toute entreprise green puisse se servir de la technologie pour digitaliser presque tous ses services. Si les avantages de la digitalisation des services ne sont plus à démontrer du point de vue des résultats et de la production, ce sont surtout les économies en papier qui sont ici visées. La consommation de papier doit se limiter au minimum. Et en cas de nécessité, veillez à ce que les impressions se fassent toujours en recto-verso et en blanc-noir.

Troisième conseil : une entreprise verte procède au nettoyage de ses mails

La pollution n’est pas que matérielle, elle est aussi numérique. C’est pourquoi dans une entreprise green, il faut veiller à ce que les mails non-lus depuis des années et les mails inutiles soient supprimés. Une entreprise verte doit ainsi instaurer une bonne politique de conservation des mails. À l’instar du stockage d’objets, un mauvais stockage des mails est aussi facteur de pollution (voir Gataka pour en savoir plus).

En effet, une étude estime l’impact des mails à 2% des émissions de gaz à effets de serre sur la planète. Une autre estime à 13,6 tonnes de CO2 la quantité de mails envoyés par une entreprise comptant environ 100 personnes. Le stockage professionnel des mails est donc pour une entreprise green, un point important.

Quatrième conseil : l’entreprise green opte pour des tasses ou pour des verres

Pour des raisons de coût et de praticité, de nombreuses entreprises mettent des gobelets et des cuillères en plastique à la disposition de leurs employés. Conséquence : entre 2 et 5 kilos de gobelets jetés chaque année par un français. Mais en passant aux tasses ou aux verres, l’impact environnemental est considérablement réduit.

Cinquième conseil : l’entreprise green mise sur le recyclable

Devenir green, ce n’est pas dépenser plus qu’auparavant ! Au contraire, c’est investir dans l’acquisition de matériels récupérés à moindre coût. Votre entreprise green, en misant plutôt sur l’acquisition de biens upcyclés (c’est-à-dire des produits de qualité ou d’utilité supérieure, provenant de matériaux recyclés), marquera définitivement sa transition progressive vers l’idéal d’une entreprise, plus responsable de son environnement et de la planète. Cela est possible si vous vous y mettez dès maintenant !

Related posts

Manager une équipe : 5 conseils à suivre

Force de vente externalisée : une bonne option ?

Animation de séminaire : quelques idées pour vos évènements